Test d’étanchéité à l’air

Le test d’étanchéité à l’air fait partie de la RT 2012 / RE 2020 (Réglementation Thermique en vigueur). Il concerne la construction, la rénovation ou l’extension des maisons individuelles, des bâtiments neufs, des bâtiments tertiaires ou encore des logements collectifs. Ce test d’étanchéité à l’air doit être effectué par un opérateur QUALIBAT 8711. 

Test d’étanchéité à l’air : pourquoi faire ? 

Pour commencer, il faut rappeler que le test d’étanchéité à l’air est une démarche qui s’effectue à la fin des travaux pour valider la conformité RT 2012 / RE 2020 de votre projet. En effet, il vise à déterminer le niveau d’infiltration non contrôlé d’air de l’enveloppe du bâtiment. Il faut aussi savoir que les infiltrations parasites d’une construction neuve auront un impact sur le confort et sur les performances énergétiques. Ainsi, le test d’étanchéité à l’air RT 2012 / RE 2020 permettra de localiser les fuites d’air non désirées du projet et d’effectuer les travaux le cas échéant. 

Lorsqu’une maison n’est pas suffisamment étanche, la facture de chauffage augmente de manière conséquente. En effet, l’entrée d’air parasite représente une masse d’air à chauffer en plus. De ce fait, elle représente une charge importante pour le foyer. Généralement, les fuites d’air parasites proviennent des menuiseries extérieures, de l’étanchéité des réseaux ou encore des jonctions avec le plancher haut. Grâce au test, les professionnels pourront donc valider l’étanchéité du bâti, mesurer le débit d’air et ajuster les différents problèmes. 

En cas de mauvaise étanchéité, l’air froid pénètre facilement dans le logement. Avec une bonne perméabilité, vous profitez d’une enveloppe étanche qui vous protège des conditions climatiques extérieures.

 

Le test d’étanchéité à l’air final : c’est quoi exactement ? 

Nous allons parler du test final qui consiste à mesurer le débit en fin de chantier. A l’achèvement des travaux, un professionnel certifié Qualibat sera chargé de tester l’étanchéité du bâtiment. 

Pour cela, il utilisera un ventilateur posé sur la porte d’entrée dans le but de mettre le bâtiment sous pression. Ainsi, il pourra mesurer le débit d’air dont le coefficient de perméabilité doit être inférieur à 0,6 m³/h.m² de parois déperditives pour les maisons individuelles et inférieur à 1 m³/h.m² pour les logements collectifs. 

Si le résultat s’avère négatif, cela signifie que le projet de construction ou d’extension ne peut pas avoir la conformité RT 2012 / RE 2020. Le test final ne sert pas uniquement respecter cette norme. Il aura aussi un impact sur la qualité de vie des occupants du bâtiment. 

A l’heure actuelle, il est d’autant plus important de vivre dans une maison passive ou un bâtiment basse consommation. Ce critère joue un rôle sur votre confort et sur votre consommation d’énergie. C’est pourquoi ce test de perméabilité doit être conforme au moment de l’achèvement des travaux afin de contrôler au mieux le renouvellement d’air à l’intérieur du bâtiment. Ainsi, le projet pourra obtenir la conformité RT 2012 / RE 2020 et la construction sera habitable.  

Déroulement du test d’étanchéité à l’air 

Pour le test d’étanchéité à l’air, les professionnels se déplacent directement sur le chantier à l’achèvement des travaux. Afin d’éviter les perturbations, cette opération doit être effectuée un jour où les vents ne sont pas trop forts. Un opérateur certifié est également chargé de réaliser le diagnostic de performance énergétique (DPE) du projet et l’attestation de conformité RT 2012 / RE 2020 de fin de chantier. Votre bureau d’étude thermique possède toutes les qualifications nécessaires pour la réalisation des 3 documents de fin de chantier. Un test d’étanchéité à l’air peut également être effectué en cours de chantier afin de procéder à la localisation des fuites dans l’enveloppe du bâtiment en amont. 

Pour bien comprendre, voici les différentes étapes du test d’étanchéité à l’air intermédiaire : 

  • Obturation des orifices de l’enveloppe du bâtiment comme les bouches de ventilation afin de quantifier les entrées d’air intérieur non maîtrisées 
  • Installation de la porte soufflante (fausse porte étanche munie d’un ventilateur qui est mise à la place de la porte d’entrée) 
  • Mise en place des sondes de surpression 
  • Réalisation de plusieurs paliers de pression 
  • Détection de tous les points de fuite 
  • Mesure du débit de fuite 

Dans le cas où le débit de fuite est supérieur à 0,6 m³/h/m², le résultat est donc négatif. Concrètement, cela signifie qu’il va falloir évaluer plusieurs éléments : 

  • L’isolation thermique 
  • Les planchers et les combles 
  • Les menuiseries 
  • L’assainissement des murs
  • Les réseaux de ventilation 
  • Les équipements électriques
  • Les gaines traversant le pare-vapeur. 

Pour le maître d’ouvrage, le test d’étanchéité à l’air est une véritable analyse de performance énergétique et une opportunité pour diminuer au mieux les déperditions thermiques par infiltrations d’air. En fonction des résultats, il pourra réaliser une conception intelligente avec les artisans afin qu’elle réponde conformément aux exigences de la RT2012 / RE 2020.

Ce test doit être réalisé selon les critères de la norme NF EN ISO 9972. Il est possible d’effectuer plusieurs tests en milieu de chantier afin d’évaluer l’étanchéité globale des travaux. De cette façon, une optimisation de l’étanchéité à l’air sera possible par tous les artisans concernés.

Demande de RDV / Devis

    Date de RDV souhaitée :